jeudi 4 mars 2021

Francis Cabrel - Peuple des fontaines


J'ai confié ma peine au peuple des fontaines
pour qu'un jour tu reviennes te pendre à mon bras.
Dimanche et semaine ne sont qu'une chaîne
de ces jours gris qui n'en finissent pas.

Des rues où je traîne toujours, toujours
toujours me reviennent ces instants trop courts.
Le Rhône, ou la Seine, Rimbaud ou Verlaine
rien ne m'en consolera.

Princеs et souveraines, simplеs comédiennes,
comme des dizaines d'amants maladroits
ont gravé les mêmes stupides rengaines,
les mêmes soupirs aux mêmes endroits.

Des rues où je traîne toujours, toujours
toujours me reviennent ces instants trop courts.
Les seules qui comprennent qui sachent où ça mène
fontaines, dites-moi…

Vous qui en avez tant écouté,
vous qui ne sauriez pas mentir:
est-ce qu'elles savent pardonner, ces belles pour qui l'on respire?
Les avez-vous vues s'approcher
penchées sur vos reflets saphir
Dire qu'on peut tout recommencer: cherchez bien dans vos souvenirs
Cherchez bien

J'ai confié ma peine au peuple des fontaines.
Pour qu'un jour me revienne le bruit de tes pas
je donnerais tout Göttingen
toutes les Suzanne de Cohen.
Pour ce jour béni d’où tu me reviendras
je donnerais tout Göttingen,
toutes les Suzanne de Cohen,
pour ce jour béni où tu me reviendras.


Ben Mazué - La femme idéale


Matin, crèche, taf, gamins

Sorties pressées, dîner, bain, histoire, dents, dodo, câlins

Tu n’as plus le temps pourtant tu n’as rien commencé

Ce n'est pas nouveau que tu coures

depuis que tu as plusieurs amours

depuis que tu as mis au jour

et que le temps vient à te manquer

Le cœur est extensible, tu le sais maintenant

Tu y as mis tes enfants

Tu rêvais de cette vie, voilà que tu doutes

Tout le monde te dit: "vas-y", alors tu largues les boots

Maîtresse hors-pair, âme-sœur

Bosseuse en or, mais femme, sœur

Tu peux pas, tu peux pas, tu peux pas, tu peux pas

Maîtresse hors-pair, âme-sœur

Bosseuse en or, mais femme, sœur

Tu verras, plus le temps passera plus tu sauras

(REFRAIN)

 D'abord tu as démissionné, les signaux

t'ont bien décidée, et sinon

Ça ne s'est pas passé comme tu penses

Tu es juste paumée. La confiance

elle s'est barrée avec ton actu

Elle est partie depuis le début

Tu dois faire tes choix seule, sans modèle

Ton mec, ta mère, ta sœur

Il n’y a pas d'aide, y a pas d'aide, tu sais

 REFRAIN

 Va trouver qui tu es, vas-y va te réinventer

Quand ta vie s'est déconnectée

Quand tu sais que tu n'es plus sexy

Quand tu sais que tu n'es plus

 REFRAIN


mercredi 24 février 2021

ZAZ - Si jamais j'oublie (Clip officiel)


Rappelle-moi le jour et l’année
Rappelle-moi le temps qu’il faisait
Et si j’ai oublié
tu peux me secouer

Et s’il me prend l’envie de m’en aller
enferme-moi et jette la clé
en piqûre de rappel
dis comment je m’appelle

Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
Pourquoi je suis en vie
Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
Rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis

Rappelle-moi mes rêves les plus fous
Rappelle-moi ces larmes sur mes joues
et si j’ai oublié
combien j’aimais chanter

Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
pourquoi je suis en vie
Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis

Si jamais j’oublie
les jambes à mon cou
Si un jour je fuis
rappelle-moi qui je suis
ce que je m’étais promis
Si jamais j’oublie
les nuits que j’ai passées
les guitares et les cris
Rappelle-moi qui je suis
pourquoi je suis en vie

Rappelle-moi le jour et l’année

mardi 16 février 2021

Patrick Bruel - Le fil (Clip officiel)


Dire qu'hier encore, j'ai vu grandir ton petit corps
Qui veut s'enfuir dès qu'il a tort
Moi qui t'ai appris à tenir sur tes deux guiboles
Tu me voyais comme une idole
Mais aujourd'hui, j'avoue, tu m'étonnes
Tu me défies, t'en fais des tonnes, tu joues à l'homme
Car moi je me sens dépassé par les événements
Dans ma mémoire, t'es qu'un enfant.
Ne perds pas le fil, entre nous c'est si fragile
Si délicat, tu sais je ne te le dis pas
Perds pas le fil, entre nous c'est si fragile
Si délicat, mais sache à quel point je suis fier de toi.
Lorsque l'on s'engueule, dans cette épreuve les parents seuls
Font ce qu'ils peuvent, pas ce qu'ils veulent.
Oui ne t'en fais pas, ton père aussi fait des folies,
Tu en feras, tu verras.
Encore une année et tu seras plus fort que moi
Plus élancé, regarde-toi
Dans le grand miroir qui aura vu passer l'histoire
De nos débuts à ton départ.
Ne perds pas le fil, entre nous c'est si fragile
Si délicat, tu sais je ne te le dis pas
Perds pas le fil, entre nous c'est si fragile
Si délicat, mais sache à quel point je suis fier de toi
Tu sais je ne te le dis pas,
Perds pas le fil, entre nous c'est si fragile,
Si délicat, mais sache que je suis tellement, tellement fier de toi.

lundi 12 octobre 2020

Francis Cabrel - Te ressembler (Audio + paroles)

Francis Cabrel: Te ressembler (2020)

 



T'as jamais eu mon âge
T'as travaillé trop dur pour ça
Toutes les heures du jour à l'usine
À l'entrée du village
Le soir, deux jardins à la fois
Et tout ça pour que tes enfants mangent
Ça, je le sais bien, j'étais là
 
Ça en prenait du courage
Pour se lever, à ces heures-là
Bien avant, le jour de partir
Dans le pas d'éclairage
À mains nues sur le guidon froid
Et tout ça pour que tes enfants dorment
Ça, je le sais bien, j'étais là
 
J'aurais voulu te ressembler, je le jure
Mais voilà, il suffit pas de vouloir, c'était pas dans ma nature
T'as vraiment dû t'interroger, je suis sûr
Et un jour, j'ai croisé une guitare, j'ai vécu comme on s'amuse
T'avais les pieds sur terre
Et, j'étais tout le contraire
 
On s'est pas dit "Je t'aime"
On s'est pas serré dans les bras…
 
Concertant l'amour il fallait tout deviner nous-mêmes
on nous laissait grandir comme ça
Et tu vois, on a grandi quand même
je le sais bien, j'étais là
 
D'avoir eu tant de chance
Quelques fois, je me sens fautif
Je regarde autour
Ma maison est immense et mon jardin décoratif
Et, je sais
Depuis ton lointain au delà
T'as gardé un œil sur moi
 
J'aurais voulu te ressembler, je le jure
Mais voilà, il suffit pas de vouloir, c'était pas dans ma nature
T'as vraiment dû t'interroger, je suis sûr
Et un jour, j'ai croisé une guitare, j'ai vécu comme on s'amuse
T'avais les pieds sur terre
Et, j'étais tout le contraire
Tout le contraire
 
(Pa-la-pa-pa, pa-la-pa-pa-pa-pa-la-la)
T'as jamais eu mon âge
T'as travaillé trop dur pour ça
T'as jamais eu mon âge
T'as travaillé trop dur pour ça

lundi 25 mai 2020

Oldelaf: Mais les enfants






Y a des mamans avec des papas
Y a des papas avec des mamans
Y a des mamans avec des mamans
Y a des papas avec des papas
Y a des papas avec deux mamans
Y a des mamans avec pas de papa
Y a des mamans, parfois on sait pas
Y a des papas, on aimerait que non
Qu'il vente
Qu'il pleuve
Ils font tout ce qu'ils peuvent
Ils doutent
Quand même
Que leurs enfants les aiment
Mais les enfants
Y a qu'avec les cons
Qu'ils sont malheureux
Mais les enfants
Y a qu'avec les cons
Qu'ils sont malheureux (2 fois)
Y a des mamans qui bossent comme des papas
Comme des papas, mais qui gagnent pas autant
Y a des papas qui trouvent que c'est navrant,
mais qui font tout pour que ça change pas
Y a des papas qui roulent comme des mamans
Y a des mamans qui n'aiment pas qu'on dise ça
Y a des mamans qui pour prouver que pas
font les papas et ont des accidents
REFRAIN
Et puis un jour
Les enfants sont grands
Et les parents n'ont pas vu arriver ça
Et ils attendent leur tour évidemment
De jouer à la maman et au papa
Et puis ce jour, les enfants de ce monde
Repensent à leur maman et leur papa
En se disant, que oui finalement
Ils étaient pas si mauvais que ça
REFRAIN

Oldelaf: C'est Michel





Des mocassins en croco, une moustache et une Fuego
C’est Michel
Un blouson en cuir marron, téléphone au ceinturon
C’est Michel
C’est Michel, c’est Michel
C’est le roi de tous les ouragans du ciel
Flash !
C’est Michel, c’est Michel
Vivement l’hiver pour remettre l’anorak bleu ciel
Un pantalon en velours et des yeux qui sentent l’amour
C’est Michel
Une coiffure qui fait rêver, des lunettes en verre fumé
C’est Michel
Classe
C’est Michel, c’est Michel
Il a déjà connu des filles, il s’en rappelle
C’est Michel, c’est Michel
Il dirait pas non pour un rapport sexuel
Mais attention car ce soir
C’est la fête de Michel
Pour l’occase tous ses amis
Ils lui ont offert rien
Mais c’est pas grave car Michel
Il a besoin de personne
Et ce soir il va danser
Au cas où … bien
Une démarche de joli cœur
Une petite claque sur la joue du videur
C’est Michel
Ah celui-ci
Le videur lui rend sa claque
Michel est un peu patraque
C’est Michel
Oh là là
C'est Michel, c'est Michel
Il rentre quand même par la porte des poubelles
Flash
C'est Michel, c'est Michel
C'est le démon de la danse qui l'appelle,
sur le piste tout le monde le mate, il fait peur quand il s'éclate,
C'est Michel, c'est Michel
Bah dis donc
Qui c'est quand il fait du smurf
Qui fait rigoler les meufs?
C'est Michel aussi
C'est Michel
C'est Michel
Tout le monde pense que c'est pour de faux, mais c'est réel
C'est Michel
C'est Michel
Tout le monde pense qu'il est bourré alors que oui
Mais attention car ce soir
Il est pas seul sur la piste
Y'a une fille qui danse comme lui, mal
Et cette fille, c'est Michelle
Il lui a tapé dans l'œil
Non mais vraiment car Michel lui a fait mal
Une histoire qui commence bien
À l'hopital des Quinze-Vingts
C'est Michel
Ça va?
Dans la salle des urgences
Qui reprend son pas de danse?
C'est Michel
C'est Michel
Et Michelle
C'est la plus belle des histoires depuis Noël
C'est Michel
Et Michelle
Ils vivront à Tahiti ou en Moselle
On sait pas
C'est Michel
Et Michelle
Le mariage ce sera à Bondy ou Ramatuelle
C'est Michel
Et, et, et, et Michelle
Leur enfant, ce sera Philippe ou bien Michel

dimanche 17 mai 2020







(Hum-hum-hum-hum Hum-hum)
(Hum-hum-hum-hum Hum-hum)

Revoir le dénominateur, redécouvrir les divisions
Voir son passé du subjonctif, jouer aux gommettes, aux avions

Redécouvrir la pâte à sel, et ressortir les scoubidous
Surjouer les yeux vers le ciel, et s'écrier “Y en a partout”
Revoir le dénominateur, jouer les maîtresses en carton
Faire un gâteau toutes les 3 heures, le ménage dans toute la maison

C'est pas les devoirs, c'est l'école, d'ailleurs, c'est la récréation
Papa va réviser tout seul, ses tables de multiplication


REFRAIN :

Restez chez vous, gardez l'œil sur les enfants
Plus on est fous, plus petit est l'appartement
Rester chez soi, moi j'en rêvais y a six mois
On croise les doigts, on se retrouve au Macumba

Rêver de dénominateur, fantasmer sur Montessori
Et réviser en profondeur, les règles du Monopoly
Tenter d'expliquer à Papy, comment on se sert de la webcam
Et jalouser tous ses amis, qui foutent rien sur Instagram
C'est quoi un dénominateur? Le nombre sous la barre des fractions


Au-dessus c'est le numérateur, et tout ça, ça fait la fraction
Putain Jamy, ce n’est pas sorcier, rester calme, ne pas s'énerver
Surtout ne pas prendre pour soi, la maîtresse elle ne fait pas comme ça


REFRAIN

(Hum-hum-hum-hum Hum-hum)
(Hum-hum-hum-hum Hum-hum)

J'arrête le dénominateur, pour le théorème de Thalès
Je vais sûrement écrire au Pape, faire canoniser la maîtresse


Trier tout ce qu'il y a à trier, la cuisine la bibliothèque
Et jamais culpabiliser, mettre les enfants sur les tablettes
Moi qui pensais souffler, pendant le confinement
Je rêve de cet été, que je les refile aux grands-parents
Les enfants confinés, c'est une vraie découverte
C'est un nouveau métier, H24, 7/7


REFRAIN


Activité en ligne.

jeudi 16 avril 2020

Aline, par Christophe



Le chanteur Christophe interprète son tube Aline sur le plateau de Tiercé Mélodies. Sortie une première fois en 1965, la chanson ressort en 45 tours à l'été 1979 et se classe à nouveau en tête des hit parades en France, dépassant le million d'exemplaires vendus.


J'avais dessiné sur le sable
son doux visage qui me souriait.
Puis il a plu sur cette plage
dans cet orage elle a disparu.


Et j'ai crié, crié "Aline"
pour qu'elle revienne.
Et j'ai pleuré, pleuré
Oh! J'avais trop de peine.


Je me suis assis, auprès de son âme
mais la belle dame s'était enfuie
Je l'ai cherchée, sans plus y croire
et sans un espoir pour me guider.


Et j'ai crié, crié "Aline" pour qu'elle revienne
Et j'ai pleuré, pleuré
Oh! J'avais trop de peine.


Je n'ai gardé que ce doux visage
comme une épave
sur le sable mouillé


Et j'ai crié, crié "Aline" pour qu'elle revienne
Et j'ai pleuré, pleuré
Oh! J'avais trop de peine.


Les marionnette, par Christophe





Moi je construis des marionnettes
Avec de la ficelle et du papier
Elles sont jolies les mignonnettes
Je vais, je vais vous les présenter
 

L'une d'entre elles est la plus belle
Elle sait bien dire papa maman
Quand à son frère il peut prédire
Pour demain la pluie ou bien le beau temps


Moi je construis des marionnettes
Avec de la ficelle et du papier
Elles sont jolies les mignonnettes
Je vais, je vais vous les présenter


Chez nous à chaque instant c'est jour de fête
Grâce au petit clown qui nous fait rire
Même Alexa cette pauvrette
Oublie, oublie qu'elle a toujours pleuré.


Moi je construis des marionnettes
Avec de la ficelle et du papier
Elles sont jolies les mignonnettes
Elles vous diront que je suis leur ami...


Activité en ligne



lundi 13 avril 2020

Bigflo & Oli - Dommage






Allez, celle-là on la fait à l'ancienne
Oli, t'es prêt? Bien
Louis prend son bus, comme tous les matins
Il croise cette même fille, avec son doux parfum
Qu'elle vienne lui parler, il espère tous les jours
Ce qu'il ressent au fond de lui, c'est ce qu'on appelle l'amour
Mais Louis, il est timide et elle, elle est si belle
Il ne veut pas y aller, il est collé au fond d'son siège
Une fois elle lui a souri quand elle est descendue
Et depuis ce jour-là, il ne l'a jamais revue
Ah il aurait dû y aller, il aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Yasmine a une belle voix, elle sait qu'elle est douée
Dans la tempête de sa vie, la musique est sa bouée
Face à ses mélodies, le monde est à ses pieds
Mais son père lui répétait "trouve-toi un vrai métier"
Parfois elle s'imagine sous la lumière des projecteurs
Sur la scène à recevoir les compliments et les jets de fleurs
Mais Yasmine est rouillée, coincée dans la routine
Ça lui arrive de chanter quand elle travaille à l'usine
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Diego est affalé au fond du canapé
Il engueule son petit frère quand il passe devant la télé (pousse-toi!)
Ses amis sont sortis, il ne les a pas suivis
Comme souvent seul, la lune viendra lui tenir compagnie
Diego est triste, il ne veut rien faire de sa nuit
Il déprime de ne pas trouver la femme de sa vie
Mais mon pauvre Diego, tu t'es tellement trompé
C'était à cette soirée que tu allais la rencontrer
Ah il aurait dû y aller, il aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Pauline elle est discrète, elle oublie qu'elle est belle
Elle a sur tout le corps des taches de la couleur du ciel
Son mari rentre bientôt, elle veut même pas y penser
Quand il lui prend le bras, c'est pas pour la faire danser
Elle repense à la mairie, cette décision qu'elle a prise
À cet après-midi où elle avait fait sa valise
Elle avait un avenir, un fils à élever
Après la dernière danse, elle s'est pas relevée
Ah elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage"
"Ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage, ah c'est dommage"
Elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Elle aurait dû y aller, elle aurait dû le faire, crois-moi
On a tous dit "ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois"
Vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets

Vaut mieux vivre avec des remords, c'est ça le secret
Bravo tout le monde, bravo!