jeudi 7 novembre 2019

lundi 27 février 2017

Claudio Capéo - Un homme debout (clip officiel)









Si je m'endors me réveillerez-vous?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous?
Il fut un temps où j'étais comme vous,
malgré toutes mes galères je reste un homme debout.

Priez pour que je m'en sorte.
Priez pour que mieux je me porte.
Ne me jetez pas la faute.
Ne me fermez pas la porte.
Oui, je vis de jour en jour,
de squat en squat, un troubadour.
Si je chante c'est pour qu'on me regarde,
ne serait-ce qu'un petit bonjour.
Je vois passer quand je suis assis
vous êtes debout, pressés, j'apprécie
un petit regard, un petit sourire
ne prennent pas le temps, ne font que courir.

Si je m'endors me réveillerez-vous?
Il fait si froid dehors, le ressentez-vous?
Il fut un temps où j'étais comme vous,
malgré toutes mes galères je reste un homme
debout.

Merci bien pour la pièce, en ce moment c'est dur, je confesse.
Quand je vais m'en sortir je l'atteste.
Je veux avoir un toit, une adresse.
Si de toi à oim c'est dur, je stresse.
Le moral n'est pas toujours bon, le temps presse,
mais bon, comment faire à par l'ivresse comme futur
et des promesses, en veux-tu?

Voilà ma vie je me suis pris des coups dans la tronche.
Sois sûr que si je tombe par terre tout le monde passe mais personne ne
bronche.
Franchement à part les gosses qui me regardent étrangement
tout le monde trouve ça normal que je fasse la manche.
M'en veuillez pas mais parfois j'ai qu'une envie : abandonner.

Si je m'endors me réveillerez-vous?
Il fait si froid dehors le ressentez-vous?
Il fut un temps où j'étais comme vous
malgré toutes mes galères je reste un homme debout

Priez pour que je m'en sorte.
Priez pour que mieux je me porte.
Ne me jetez pas la faute.
Ne me ferme pas la porte.

Si je m'endors me réveillerez-vous?
Il fait si froid dehors le ressentez-vous?
Il fut un temps où j'étais comme vous
malgré toutes mes galères je reste un homme debout.

Si je m'endors me réveillerez-vous?
Il fait si froid dehors le ressentez-vous?
Il fut un temps où j'étais comme vous
malgré toutes mes galères je reste un homme
debout.

vendredi 27 mai 2016

Céline Dion - Encore un soir (Audio)





Une photo, une date 
C'est à n'y pas croire 
C'était pourtant hier 
mentirait ma mémoire 
et ces visages d'enfants 
et le mien dans ce miroir.

Oh, c'est pas pour me plaindre 
Ça, vous n'avez rien à craindre:
la vie m'a tellement gâtée,
j'ai plutôt du mal à l'éteindre.
Oh mon Dieu j'ai eu ma part 
et bien plus à tant d'égards.

Mais quand on vit trop beau trop fort 
on en oublie le temps qui passe 
comme on perd un peu le Nord 
au milieu de trop vastes espaces.
À peine le temps de s'y faire 
à peine, on doit laisser la place.
Oh si je pouvais... 

Encore un soir 
Encore une heure 
Encore une larme de bonheur 
Une faveur, comme une fleur 
Un souffle, une erreur 

Un peu de nous, un rien de tout 
pour tout se dire encore ou bien se taire en regards,
juste un report,
à peine encore, même s'il est tard.

J'ai jamais rien demandé.
Ça, c'est pas la mer à boire.
Allez, face à l'éternité 
ça va même pas se voir.
Ça restera entre nous 
oh, juste un léger retard.

Y'en a tant qui tuent le temps 
tant et tant qui le perdent ou le passent 
tant qui se mentent inventant les rêves 
en des instants de grâce.
Oh je donne ma place au paradis 
si l'on m'oublie sur Terre 
encore hier... 

Encore un soir 
Encore une heure 
Encore une larme de bonheur 
Une faveur, comme une fleur 
Un souffle, une erreur 

Un peu de nous, un rien de tout,
pour tout se dire encore ou bien se taire en regards... 
Juste un report,
à peine encore, je sais, il est tard.

C'est pas grand chose,
rien qu'une pause 
que le temps les horloges se reposent ...
Et caresser 
juste un baiser, un baiser ...

Encore un soir 
Encore une heure 
Un peu de nous, un rien de tout 

Un soir